Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
That's Eurovision !

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Cela nous avait été annoncé depuis plus d’un an : le Concours Eurovision serait le sujet d’un film pour Netflix !

Il y a plus d’un an, en mai dernier, lors de la « Finale Jury » du Concours 2019 à Tel Aviv, une équipe de tournage avait filmé l’ambiance de la salle de concert juste avant que ne débute le programme.

La chanson « Double Trouble » avait été jouée dans l’Arena en Israël sans qu’aucun des spectateurs présents ne sache réellement à quoi s’attendre.

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Vous l’aviez rêvé ? Souhaité ? Espéré ?...  Netflix l’a fait !

Dans le courant du premier semestre 2019, nous avions appris que le géant du Streaming, Netflix, avait acquis les droits pour diffuser le Concours Eurovision aux abonnés habitants aux États-Unis.

L’étape suivante était le cinéma, c’est désormais chose faite.

Il est bon de se rappeler tout au long de cet article que le film réalisé par David Dobkin est une fiction.

David Dobkin est un réalisateur, producteur et scénariste américain né en 1969 à Washington. Il a notamment réalisé « Le Juge » en 2014 avec Robert Downey Jr et Robert Duvall.

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

The Story of Fire Saga est une comédie inspirée par le Concours Eurovision, librement adaptée pour le cinéma américain.

Le casting réunit des acteurs célèbres mais aussi des stars du Concours.

Côté Eurovision, c’est un festival et un plaisir de voir défiler de nombreux artistes du Concours ! Jugez plutôt : Salvador Sobral (Portugal 2017), John Lundwik (Suède 2019), Anna Odobescu (Moldavie 2019), Bilal Hassani (France 2019), Loreen (Suède 2012), Jessy Matador (France 2010), Alexander Rybak (Norvège 2009), Jamala (Ukraine 2017), Elina Nechayeva (Estonie 2018), Conchita Wurst (Autriche 2014), Netta (Israël 2018).

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Cette sublime brochette « Eurovisionnesque » nous offre un somptueux « Song Along ». Un délicieux mix composé de « Believe » (Cher), « Ray of Light » (Madonna), « Waterloo » (ABBA), « Ne Partez Pas Sans Moi » (Céline Dion), « I Gotta Feeling » (Black Eyed Peas).

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

L’histoire commence en 1974, et plus précisément le soir du 6 avril 1974… Quelque part dans le nord de l’Islande, à Húsavík, une famille regarde le Concours Eurovision quand l’artiste qui représente la Suède apparaît à l’écran, il s’agit d’un groupe qui deviendra (je le pense) assez célèbre, un quatuor du nom de ABBA

Un enfant est hypnotisé par la prestation d’ABBA, le petit Lars Erickssong en fait la promesse : « Un jour je ferai l’Eurovision ! », pas loin de là, la petite Sigrit Ericksdottir (la sœur de Lars, mais ça, nous n’en sommes pas certain du tout…) tombe amoureuse de Lars, et donc de l’Eurovision.

En grandissant, au grand désespoir de son père, Lars s’obstine et garde en lui l’espoir de représenter son pays, l’Islande, au Concours Eurovision qui se déroule en 2020 en Ecosse.
(Alors oui… les Pays-Bas ont remporté le Concours à Tel-Aviv, et c’est le pays gagnant qui organise l’année suivante, mais… nous vous l’avons dit, c’est une fiction !)

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Les américains ont le don de réaliser des comédies pourvues d’un humour particulier. Il n’est pas évident de traduire ou plutôt de respecter cet humour dans une autre langue. Aussi, à la lecture des critiques, il apparaît que les fans aient souvent pris ce film au premier degré.
Ne boudons pas notre plaisir !
Il est rare qu’un film ait pour sujet le Concours Eurovision, non ? C'est la première fois !
Faux… il faut citer l’excellent « Livet är en Schlager », film suédois réalisé par Susanne Bier et Jonas Gardell en 2000 et ayant pour sujet les sélections au Concours Eurovision, le célèbre Melodifestivalen.
Et oups… c’est une fiction !! 
😊

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Ce film ridiculise le Concours Eurovision ? Il s’agit plutôt d’un divertissement haut en couleurs, une comédie bourrée de clins d’œil et de clichés sur le Concours. Certaines répliques sont truculentes : « Je ne suis pas gay… je suis russe » (Alexander Lemtov en réponse à Sigrit Ericksdottir).

La demi-finale ne ressemble pas à celle du Concours Eurovision, l’Espagne (pays du Big 5, qualifiée d’office) doit se qualifier pour accéder à la grande finale… c’est excellent !!
C’est une fiction 
😊 😊 😊

Il faut se réjouir de ce qui nous est offert, d’autant plus en cette année horriblement exceptionnelle. Année où le Concours a été annulé pour cause de crise sanitaire, année où nous avons eu quand même droit à un « Europe Shine a Light » comme lot de consolation le soir du 16 mai 2020. Soirée à laquelle 40 des 41 pays participants ont répondu présent (La Belgique, ou plus précisément le groupe Hooverphonic ayant décliné l’invitation).

Il nous fallait bien ça : un film sur l’Eurovision à la sauce US !

Peut-être y a-t-il à redire, à critiquer… qui a fait mieux en 65 années d’existence ? Qui propose mieux ?

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Il faut souligner la présence et la voix de Demi Lovato. Un an après une overdose d’héroïne qui faillit lui couter la vie, la chanteuse endosse le rôle de Katia, candidate présumée favorite pour représenter l’Islande en Ecosse.

Et que dire de l’excellente prestation de My Marianne ! Derrière ce pseudo se cache Molly Sandén. La jeune chanteuse suédoise a représenté son pays au Concours Junior en 2006 (3ème) et a participé au Melodifestivalen en 2012 (5ème avec le très bon « Why Am I Crying »).

C’est elle qui interprète les chansons composées pour Rachel McAdams (Sigrit Ericksdottir) et notamment « Húsavík ». Titre qui aurait pu facilement faire partie du véritable Concours Eurovision et probablement terminer à une très belle place.

Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga

Alors oui, selon vos goûts, selon votre façon d’aborder cette comédie, vous apprécierez, aimerez ou pas le film de David Dobkin.
Pour ma part, j’ai passé un très bon moment, je me suis laissé porter par cette loufoquerie délicieusement kitch par moments. J’ai aimé ces instants à la frontière entre le Disney et le bon gros divertissement.

 Ah oui… j’allais oublier… c’est une fiction et vive « Jaja Ding Dong » !! 😉

Côté cinéma, les rôles principaux sont tenus par Will Ferrell (Lars Erickssong), Rachel McAdams (Sigrit Ericksdottir), Pierce Brosnan (Erick Erickssong) et Dan Stevens (Alexander Lemtov).

Will Ferrell a pour papa le claviériste des Righteous Brothers (« Unchained Melody »), il se fera connaître par le biais du show US « Saturday Night Live » de 1995 à 2002. On le retrouve à l’affiche du film « Austin Power » en 1997 ou « Zoolander » en 2001.

Rachel McAdams est une actrice canadienne que l’on a pu voir notamment en 2013 dans le film romantique « Il Etait Temps » ou dans le Thriller « Désobéissance » en 2018.

Pas besoin de présenter l’agent 007, Mister Pierce Bond Brosnan… D’origine irlandaise, l’acteur avait déjà fait connaissance avec la comédie romantique dans les films « Mamma Mia »

Enfin, Dan Stevens, acteur anglais, apparaît pour la première fois sur grand écran en 2012 dans le film « Van Helsing ».

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le Portugal propose un film sur la vie du groupe Doce, quatuor féminin qui a représenté le Portugal en 1982 avec la chanson « Bem Bom ».

Le film s’intitule « Bem Bom » lui aussi, nous vous en parlerons très prochainement...

Présentation graphique : Ludovic PICAVET

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article