Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
That's Eurovision !

Diodato - Un' Altra Estate (2020)

Diodato - Un' Altra Estate (2020)

Le vendredi 22 mai, Antonio Diodato, chanteur-compositeur–Interprète et lauréat du dernier Festival de San Remo a sorti une nouvelle chanson. Celle-ci lui a été inspirée pendant cette longue et étrange  période du confinement, elle met en paroles ses émotions et ses sensations, afin de donner du sens et de la valeur au temps.

« Un’Altra Estate » « Un Autre Eté » où l’histoire en musique d’une normalité suspendue et de nos vies quotidiennes changées durant ce confinement mondial.

A travers les yeux de ceux qui regardent le monde depuis leurs fenêtres en observant  le moindre mouvement.

Tu vois, un autre été arrive
Je sais, tu n’y croyais plus
Que cet hiver a été sombre, dur et infernal
Et ce printemps tellement gelé

Aujourd’hui où es-tu ?
Dis-moi où es-tu ?
Que je puisse t’emmener loin

Que l’on aille à la mer
Qui sait quel effet ça ferait
(Qui sait quel effet ça ferait)
Voyons si ce moment nous rapproche
Si cet été nous console

Tu vois mon ami, un autre été arrive
Aujourd’hui qui aurait pu y croire
Cet enfer a été brulant mais n’a pas su réchauffer l’hiver

Tu as trop pleuré ce printemps
Aujourd’hui où es-tu ?
Dis-moi où es-tu ?
Que je puisse t’emmener loin si tu veux

Que l’on aille à la mer
Qui sait quel effet ça ferait
(Qui sait quel effet ça ferait)
Voyons si ce moment nous rapproche
Si cet été nous console

Nous nagerons à cœur joie jusqu’à l’horizon
Parce qu’au fond de nous,
nous croyons encore en cet avenir
Nous y croyons encore
Nous y croyons encore
Toi, tu y crois ? (tu y crois, tu y crois, toi tu y crois ?)
Moi j’y crois encore !

Nous irons à la mer
Qui sait quel effet cela fait
(tu vois ? une tempête arrive)

Nous allons à la mer
Qui sait quel effet cela fait
(Qui après, je l’espère, nous consolera)

Ce que dit Diodato à propos du confinement et la façon dont cela a influencé sa chanson :

« L’une des choses qui m’a le plus impressionnées et intriguées pendant cette période de fermeture, c’est ce que j’ai vu de ma fenêtre. Forcé de rester à la maison, j’ai laissé mon regard vagabonder sur le paysage de la ville.

J’ai vu les derniers jours de l’hiver annoncer le printemps qui allait arriver, alors que dans nos cœurs persistait un froid douloureux, une gelée qui peine à fondre encore maintenant.

La nature a continué malgré notre absence et grâce à elle, elle a retrouvé ses espaces, ses senteurs. Un printemps puissant  et en même temps immobile semblait vouloir nous encourager, presque de manière cruelle, ou peut-être simplement nous montrer le chemin du retour avec une conscience différente.

J’ai ouvert ma fenêtre à Milan et j’ai pu sentir l’odeur de la mer. Ce sont les blagues qui donnent l’envie de retourner « vivre ».

En arrivant sur la plage et en se retrouvant devant cette étendue mystérieuse et puissante, une frontière dense qui apprend à respirer et à affronter la liberté.

Mes yeux fermés, j’ai fais les premiers pas vers elle, jusqu’à ce que je sois lentement enveloppé dans son étreinte infinie. J’ai réchauffé mon corps avec des mouvements lents mais régulièrement plus constants, visant l’horizon, car à la fin je crois toujours en cet horizon ».

Diodato - Un' Altra Estate (2020)

Ce titre a été produit à distance entre Milan et Rome par Tommaso Colliva, producteur italien de renommée internationale, nommé de nombreuses fois et lauréat d’un Grammy Awards.
Il est connu pour avoir collaboré avec le groupe Muse ainsi que Franz Ferdinand, Calibro 35, Jesus And Mary Chain entre autres. Il a également produit la chanson « Fai Rumore » interprétée par Diodato. Chanson qui devait représenter l’Italie au 65ème Concours Eurovision à Rotterdam le 16 mai 2020.

Cette chanson est soulignée par une introduction  puissante et solaire dans laquelle prédomine les instruments acoustiques et la voix de Diodato comme un instrument qui semble nous raconter l’explosion d’un été inattendu et de faire de nos moindres gestes une normalité comme « avant » le confinement mondial.

Comme le simple fait d’aller à la mer, un plaisir banal mais comme un besoin vital aujourd’hui… S’éloigner des temps gris et tristes et approcher une nouvelle saison…

Présentation graphique : Ludovic PICAVET

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article