Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
That's Eurovision !

France - Céline, Nath' & Michaël - Un Trio de Charme pour Alma !

France - Céline, Nath' & Michaël - Un Trio de Charme pour Alma !

That's Eurovision ! : Bonjour Céline, tu vas accompagner Alma dans cette Eurovision en tant que choriste. Comment es-tu arrivée ici et quel est ton parcours musical ?

Céline : Je suis basée sur Paris, je connais Nathanaëlle depuis quelques temps maintenant. C’est elle qui m’a passé un coup de fil un jour en me disant « on a besoin d’une chanteuse pour faire les chœurs à l’Eurovision. Je suis issue de la variété pop, je fais beaucoup d’événementiel, j’anime des soirées privées, mariages et cocktails. A côté de ça, j’ai également des projets personnels en tant qu’artiste.

Je faisais déjà du studio comme choriste, Nath' m’a proposé ça, j’ai dit oui, et voilà, je suis dans l’aventure !

Ma tessiture est mezzo-soprano, je suis entre les deux en termes de technique vocale.

That's Eurovision ! : D’où viens-tu ?

Céline : Je suis auvergnate, j’ai démarré dans le bal musette (rires), rien à voir !

That's Eurovision ! : Comment décrirais-tu ton impression en arrivant dans la salle la première fois ?

Céline : Franchement… c’est en arrivant dans la salle que j’ai réalisé ! J’y suis, c’est fou. Car à Paris, nous répétions ensemble, mais en studio, je n’avais pas vraiment une idée de l’enjeu. Ici, en arrivant dans la salle, on est vraiment à l’Eurovision ; l’émission que je regarde depuis 20 ans en France depuis ma plus tendre enfance. Là, c’est le trac !

Céline Arnaud "J'te Kiffe"

That's Eurovision ! : Bonjour Nathanaëlle, d’où viens-tu ?

Nathanaëlle : Bonjour, je suis originaire de Charentes, on m’appelle Nath tout simplement. Je suis chanteuse d’Opéra, en fait je fais partie de l’Opéra de Limoges depuis 10 ans.

Puis je suis arrivée sur ce projet grâce à Nazim qui a écrit la chanson « Requiem » et grâce à Benjamin Marciano. Ils ont ainsi décidé que je serais la voix « aigüe » dans les chœurs, disons-le comme ça, puisque je suis soprano.

That's Eurovision ! : Donc l’aventure « pop » est quelque chose de nouveau pour toi ?

Nath' : C’est nouveau sans l’être vraiment puisque je suis issue de la variété, cela avant d’avoir obtenu mon premier prix d’art lyrique. Je suis accordéoniste, pianiste, j’écris aussi  beaucoup de chansons, je suis également auteure compositrice, c’est ainsi que j’ai connu Nazim.

That's Eurovision ! : Ta première impression en arrivant sur la scène de l’International Exhibition centre ?

Nath' : Ah c’est magnifique ! J’ai eu un grand frisson ! Tu vois, je suis habituée à des salles d’opéra, c’est-à-dire jusqu’à 2.000 places. Ici il y a un peu plus de 8.000 places ! Et puis l’ambiance n’est pas la même, il n’y a pas de fauteuils en velours rouge (rires). Tout est différent, mais le stress se gère un peu de la même façon, sauf que là c’est 3 minutes plutôt que 3 heures.

Ce n’est pas trois actes mais 3 minutes, c’est un « one shot ». Nous portons la chanson, un pays. C’est se dire que l’on est derrière Alma qui représente magnifiquement bien la France. Nous faisons partie d’une très belle aventure.

Nathanaëlle Langlais "Cavatine de Giulietta" Bellini

That's Eurovision ! : Bonjour Michaël, tu es la voix masculine de cette aventure…

Michaël : Bonjour, je m’appelle Michaël Lelong, j’ai vingt-six ans, je suis originaire de Toulon. J’ai toujours chanté depuis tout petit. A la télévision, l’aventure a commencé vers mes 13 ans sur France Télévisions, dans une émission de Pascal Sevran. Par la suite, j’ai fait énormément de compositions. Je suis aussi auteur, compositeur et musicien. J’ai ensuite fait « The Voice » en 2013 sur TF1.

Cela m’a ensuite amené vers une autre émission, sur France 3 cette fois-ci ; « Les Chansons d’Abord » présentée par Natasha St-Pier. On y recevait toutes les semaines des artistes avec lesquels nous chantions. C’est sur cette émission que j’ai rencontré Alma et Nazim. J’y ai aussi rencontré le directeur de la délégation, qui s’occupait de cette émission, et c’est lui qui nous a recrutés.

Après cette émission, j’ai continué mes projets. Ils sont toujours d’actualité et n'ont rien à voir avec l’Eurovision. Je suis en train de développer un projet « Electro-Pop ». Pour l’Eurovision, je connaissais déjà Alma. Edoardo Grassi, le chef de la délégation française, m’a proposé de faire un casting avec Benjamin Marciano, le directeur artistique d’Alma. Avec Céline et Nath’, ça a tout de suite matché entre nos trois voix, c’est très important.

That's Eurovision ! : Vous vous êtes rencontrés tous les trois grâce à l’Eurovision ?

Michaël : Je ne connaissais pas Céline et Nath’ mais elles se connaissaient déjà toutes les deux. Nos voix se sont parfaitement complétées dès la première rencontre, ça s’est fait naturellement. 

That's Eurovision ! :Ta sensation en entrant la première fois dans l’Arena ?

Michaël : J’ai déjà fait quelques plateaux télé, dont « The Voice » qui est énorme.  Celui-là, je pense que c’est le plus gros plateau de ma vie ! C’est énorme !

BAM - Michaël Lelong "Famous"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article