Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
That's Eurovision !

Interview - San Marino - Jimmie Wilson - Music is what Unites us All

Interview - San Marino - Jimmie Wilson - Music is what Unites us All

En Français please!

Nous avons appris il y a quelques jours que Saint-Marin sera, pour la 4ème fois, représenté par Valentina Monetta lors du 62ème Concours Eurovision à Kiev. Ce qui est nouveau, c’est qu’elle sera accompagnée, ce sera un duo avec un jeune artiste du nom de Jimmie Wilson.

Nous vous proposons de découvrir qui il est dans cette interview.

 

That's Eurovision ! : Bonjour Jimmie, sois le bienvenu dans la grande famille Eurovision ! Tu es originaire de Detroit (Michigan), comment t’es-tu retrouvé embarqué dans l’aventure Eurovision ?

Jimmie Wilson : Bonjour Alain, merci beaucoup ! Oui, je suis originaire de Detroit.  Quand les gens me demandent d’où je viens, ça me plait toujours de leur rappeler que Detroit a une histoire musicale très riche. Beaucoup ne le savent pas. La plupart des gens savent seulement que Detroit est célèbre pour son industrie automobile. Mais Detroit (dont, je pense, l’origine est en fait française) est aussi mondialement connue pour la musique. Des artistes comme Stevie Wonder, Diana Ross, Marvin Gaye, Aretha Franklin, Anita Baker, et beaucoup d’autres stars mondiales sont nées à Detroit. Ainsi je suis assez fier de marcher sur leurs pas. Même Michael Jackson a commencé sa carrière avec les Jackson 5 à Detroit sur le label de la Motown Record. Ceci est une coïncidence  car la première fois que je suis venu en Europe, c’était pour la tournée de la comédie musicale « Sisterella » produite par Michael Jackson. A la suite de la tournée Européenne, j’ai décidé de rester en Allemagne.

That's Eurovision ! : Avec Valentina, vous allez interpréter « Spirit of the Night » sur la scène de l’Eurovision, comment est née cette chanson ? Comment s’est passée ta rencontre avec Valentina et Ralph Siegel ?

Jimmie Wilson : Bien sûr, depuis que j’habite l’Allemagne, je connais le travail de Ralph Siegel. Il est un producteur de légende. Je pense qu’il en est à sa 25ème chanson pour l’Eurovision depuis toutes ces années. C’est super impressionnant. C’est vraiment un honneur de travailler avec lui. Comment la chanson est née....ça, tu devrais poser la question à Ralph. C’est son bébé. J’ai rencontré Valentina par le biais de Ralph Siegel et la connexion avec elle et son talent s’est faite instantanément. J’ai été super heureux quand on m’a demandé d’interpréter la chanson. En ayant participé 3 fois à l’Eurovision, Valentina est une légende de plein droit. Je suis donc doublement chanceux !

That's Eurovision ! : Du point de vue d’un Américain, à quoi ressemble l’Eurovision et en avais-tu déjà entendu parler ?

Jimmie Wilson : Avant de vivre en Europe, je n’avais jamais entendu parler du Concours Eurovision. Cependant, j’ai vite appris qu’il s‘agissait d’un événement musicale culte de longue date en Europe. J’aime l’Eurovision. Maintenant, il atteint même l’Amérique. J’ai lu un article qui disait que 50 millions de personnes y suivraient le Concours cette année. Je suis certain que ce n’est qu’une question de temps avant que les Etats Unis y participent. Surtout depuis que l’Australie a rejoint toute l’équipe.

That's Eurovision ! : Parle-nous de toi, quel a été ton parcours musical aux Etats-Unis, puis celui en Europe avant d’être propulsé sur la scène de l’Eurovision ?

Jimmie Wilson : Comme je l’ai dit plus tôt, Detroit a une histoire musicale très riche et j’ai été influencé par tous ces artistes. Plus spécialement par la musique de la Motown. En plus de tous les artistes que j’ai cités, je pourrais aussi ajouter des groupes comme The Four Tops, The Temptations, Smokey Robinson, et je pourrais en ajouter encore et encore.

J’ai aussi eu le gospel pour influence. Enfant, je chantais dans un chœur gospel à l’église et c’est là que j’ai appris à chanter. Je n’ai jamais appris le chant de façon formelle. On pourrait dire que j’ai un talent naturel.

That's Eurovision ! : Si je te dis « Barack Obama » ou « Michael Jackson », à quoi cela te fait-il penser ?

Jimmie Wilson : Et bien, Barack Obama est, évidemment, le premier Président noir des Etats Unis. Qunad il a été élu en 2008, ça a été un moment qui a marqué l’Amérique. J’ai été honoré d’interpréter son rôle dans une comédie musicale du nom de « HOPE, L’histoire d’Obama en Musique». Celle-ci a été jouée à Francfort, en Allemagne, en 2010. Ça a été une expérience incroyable. Pourtant, même si c’était cool de jouer le rôle du Président sur scène, je ne voudrais en aucun cas l’être vraiment.

That's Eurovision ! : Comment et dans quelles circonstances s’est déroulée ta rencontre avec Michael Jackson ?

Jimmie Wilson : Comme je l’ai déjà mentionné, j’étais le personnage masculin principal de « Sisterella »,  la comédie musicale qu’il produisait. C’était une version revue du célèbre conte de fées « Cendrillon ». J’y jouais le rôle du Prince (Jean Luc), plutôt intéressant, mon nom dans la comédie musicale était Français. J’ai rencontré Michael Jackson durant la représentation à Los Angeles. En fait, Kathrine , sa mère était l’une de mes grandes fans. C’est bien vrai. Elle m’a souvent invité à déjeuner chez elle à Los Angeles quand on y jouait. Donc J’étais dans la maison où Michael avait vécu quand il était plus jeune. Madame Jackson faisait partie du public quasiment chaque soir. C’est marrant. Plus tard, j’ai revu Michael en Allemagne lors de l’un de ses concerts auquel j’étais invité.

That's Eurovision ! : Pour quelle cause pourrais-tu soulever des montagnes ?

Jimmie Wilson : C’est la première fois que quelqu’un me pose ce genre de question. Je ne sais pas. Je suppose que certaines situations vous donnent le sentiment de pouvoir faire l’impossible. Je pense pouvoir dire que je déplace des montagnes ...il faut être fort pour être un artiste.

That's Eurovision ! : Supposons que le règlement de l’Eurovision soit légèrement modifié, tu vas devoir proposer, avec Valentina, un bonus (spectacle, danse, sport…) Qu’allez-vous nous proposer tous les deux ?

Jimmie Wilson : Haha...comme j’aime beaucoup le sport, je suppose que c’est ce que je proposerais. Peut-être que mes biceps pourraient nous rapporter quelques points, hahaha.

That's Eurovision ! : Au réveil demain matin, tu te réveilles dans le corps de ton idole. Tu sais que cela va durer 24 heures. Qui incarnes-tu et que vas-tu faire pendant cette journée exceptionnelle ?

Jimmie Wilson : Bonne question. Tout type de personnes m’inspire, connues ou non. Cependant, je ne voudrais en AUCUN CAS être l’une d’entre elles... j’aime être moi !

That's Eurovision ! : Revenons-en à ton actualité musicale, tu nous proposes un nouvel album qui s’intitule « So Damn Beautiful ». Quelle est l’ambiance musicale de celui-ci ?

Jimmie Wilson : Oui, je viens juste de finir d’écrire mon premier album solo qui porte le titre « So Damn Beautiful ». En fait, il était terminé avant que j’apprenne ma participation à l’Eurovision. Niveau musique, il y a différentes influences. « So Damn Beautiful », le premier single, qui est le titre phare, est une chanson Pop/Rock. Beaucoup le compare à du Lenny Kravitz. Je n’aime cependant pas me comparer à d’autres artistes. Même si cela reste un grand compliment d’être comparé à Lenny. D’autres disent aussi que mon son ressemble à celui de Seal dont je suis aussi fan. D’une manière générale, mon album est une collection de 13 titres écrits un par un. Chacun d’entre eux a son caractère propre. Je laisse le soin à ceux qui l’écoutent de décider de leur ressenti vis-à-vis de ces chansons.

That's Eurovision ! : Quel est ton message pour nos lecteurs ?

Jimmie Wilson : Mon message est tout simplement « continuez d’aimer la musique et de soutenir ceux qui la font ». Même si l’Eurovision est une compétition, nous y CÉLÉBRONS LA DIVERSITÉ. Cela inclut la diversité musicale. Tous les artistes sont différents, mais ce qui nous unit TOUS dans l’EUROVISION, c’est la musique.

La musique et les gens sont ce qu'ils sont. Nous sommes en mesure de CÉLÉBRER la DIVERSITÉ des deux.

« That’s Eurovision ! » te remercie pour cette interview, nous espérons pouvoir te croiser lors d’éventuels concerts sur les routes de France. Bonne chance pour l’Eurovision !

 

In English s'il vous plaît !

We learnt a few days ago that Valentina Monetta will represent San Marino for the fourth time during the Eurovision Song Contest in Kiev. What is new, is that she wiil be accompanied, it will be a duet with a young artists whose name is Jimmie Wilson.

We propose you to discover him in this interview.

 

That's Eurovision! : Hi Jimmie, welcome in the great Eurovision family! You are from Detroit (Michigan), how did you get involved in the Eurovision adventure?

Jimmie Wilson : Hi Alain, merci beaucoup ! Yes, I am from Detroit. When peope ask me where I am from, I always like to remind them that Detroit has a very rich music history. Many people don’t know that. Most people only know the Detoit is famous for automobiles. But, Detroit (which is i believe is actually French in orgin) is also world know for music. Artist like Stevie Wonder, Diana Ross, Marvin Gaye, Areatha Franklin, Anita Baker, and many other world stars were born in Detroit. So i’m pretty proud to carry on in their footsteps.  Even Michael Jackson started his career with The Jackson 5 in Detroit on the Motown Record label. Which is a coinsidence beacause I first came to Europe on tour starring in a musical called  ‘Sisterella´ which  was produced by Michael Jackson. After the tour in Europe, I decided to stay in Germany.

That's Eurovision! : On stage, during the Eurovision Song Contest, you will perform « Spirit of the Night » with Valentina, how was this song born? How did you meet her and Ralph Siegel?

Jimmie Wilson : Since I live in Germany, I of course know the work of Ralph Siegel. He is a legendary producer. I think this is his 25th song in the Eurovision Song Contest over the years. That’s pretty impressive ! What an honor to work with him. How the song was born, you would have to ask Ralph. This is his baby. I met Valentina through Ralph Siegel and had an instant connection with her and her talent. I was so happy when I was asked to perform on the song. Valentina is a legend in her own right having performed already 3 times in the ESC. So, I am double lucky !

That's Eurovision! : From an American point of view, what does Eurovision look like and did you ever heard of it before?

Jimmie Wilson : I did not here about the Eurovison Song Contest prior to me living in Europe. But, I learned quickly that it’s a kult music event in Europe witha very long history. I love it. Now it ‘s catching on in America. I read a report that 50 Million people will follow ESC this year. I’m sure it’s only a matter of time before the U.S will be participating as well. Especially since Austrailia has joined the team.

That's Eurovision! : Tell us a bit more about you, what was your musical path in the United States, and then in Europe before being pushed in front of the Eurovision stage?

Jimmie Wilson : As I mentioned before, Detroit has a very rich music history and I was influenced by those artists. Especially the music of Motown. Which  inaddtion to the artist i mentioned , also included groups like The Four Tops, The Temtations, Smokey Robinson, i could go on and on.

I was also influenced by gospel music. I sang as a child in the church gospel choir which  was actually where I learned to sing. I never studied music in a fornmal way. I guesss you can say I have a natural talent.

That's Eurovision! : If I tell you « Barack Obama » or « Michael Jackson », what does it make you think of?

Jimmie Wilson : Well, Barack Obama is of course, the first black President of the United States. That was a history making time for America in 2008 when He was elected .  I was honored to play him in a musical called HOPE-The Obama Musical Story. Which was performed in Frankfurt, Germany in 2010.  It was an amazing experience. Although I would never want to be President myself, it was cool to play him on stage.

That's Eurovision! : How and in which circumstances did you meet Michael Jackson?

Jimmie Wilson : As i mention already, I was the  leading male star of the musical ‘Sisterella’ which He produced. It was a different version of the classic fairytale ‘Cinderella’. And, I played the part of the Prince (Jean Luc) Intersting that my characters name in musical was French. I met Michael during the perfomance of the Musical in Los Angeles. His Mother Kathrine was actually a big fan of mine. This is true. She invited me often to her home for lunch in Los Angeles during the the musical was playing there. So I was actually in the house where Michael lived when he was younger. Mrs. Jackson was in the audience almost every night. Funny story. I later met Michael again in Germany at one of his concerts that I was invited to.

That's Eurovision! : What cause could make you move mountains?

Jimmie Wilson : That’s the first time someone asked me a question like that. I don’t know ? I guess certain situations give you the power where you can feel like you can do anything. I guess i’m a natural mountain mover. You have to be strong to be an artist.

That's Eurovision! : Suppose the Eurovision rules change a little, you will have to propose a bonus with Valentina (show, dance, sport…) What will you propose us together?

Jimmie Wilson : Haha..I guess I would purpose sport considering I love to workout. Maybe my bicepts could get us a few points hahaha.

That's Eurovision! : Tomorrow morning, you wake up in the body of your idol. You know it will last for 24 hours.Who will you incarnate and what will you do during this exceptional day?

Jimmie Wilson : Good question. I’m inspired by all types of people. Famous and non famous people. But, i would never want to BE any of them. I like being me.

That's Eurovision! : Let’s come-back to your musical actuality, you propose us a new album which title is « So Damn Beautiful ». What is the musical atmosphere of this album?

Jimmie Wilson : Yes, I just finished writing my first solo album called  ‘So Damn Beautiful’.  It was finished actually before I even knew I would be involved in the ESC. The music has different influences. The first single, which is the title track ‘So Damn Beautiful’ is a rock/pop song. Many compare it to Lenny Kravitz. Although I don’t like to compare myself to other artists. Even if it is a great complement to be compared to Lenny. Some people also  say I sound like Seal. Which i’m also a fan of his music. In general, my album is a collection of 13 tracks that I composed one at a time. Each of them has it’s own character. I’ll let listeners decided how they feel about them.

That's Eurovision! : What is your message for our readers?

Jimmie Wilson : My message is to just keep enjoying music. And keep supporting the artist that make music. Although ESC is a competition, we are CELEBRATING DIVERSITY. And that includes the diversity in music. All the artist are different but, music is what unites us ALL in ESC.

Different styles of music are like different races or nationalities of people.

Music is Music and People are People. We can CELEBRATE the DIVERSITY of both. 

« That’s Eurovision ! » thanks you for this interview, we hope we can come across during a probable tour in France. Good luck for Eurovision!

Présentation graphique : Ludwig

Valentina Monetta & Jimmie Wilson (Spirit of the Night) Official Video

Jimmie Wilson - So Damn Beautiful (Official Video)

Jimmie Wilson Ft. Stefan Krznaric (Careless Whisper)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

writing service 03/06/2017 08:05

It seems to be excellent work. I have been searching for this type blogs and this will help me in my search.Thank you for the help

03/06/2017 11:49

Thank you so much for your kind words!